• lire l'article v

5 choses à ne pas rater au marché de Noël à Strasbourg

Paris bye bye

Noël ça se passe à Paris, mais si vous voulez éviter d’être littéralement aveuglé par les flashs des touristes sur les Champs, mieux vaut se rendre en Alsace. Et plus exactement à Strasbourg, véritable capitale française du 24 décembre, où, tous les ans, un marché de Noël incroyable vous attend. Un petit coup de train à pas cher et vous voilà sur place.

 

Esprit natal oblige, on a même décortiqué le programme pour vous, histoire d’aller droit au but lors de votre visite, ne pas vous perdre dans les 300 chalets repartis sur 11 sites et ne pas finir avec une crise de foie parce que vous aurez goûté à TOUS les vins chauds, les huîtres et les pâtisseries en tous genres. Allez, montez dans le traîneau. Mais faites gaffe, c’est Gustave qui conduit.

 

1. Goûter à la soupe étoilée
Chaque semaine de l’Avent au marché de Noël de Strasbourg, un grand chef alsacien propose une soupe de sa création, nommée “soupe étoilée”, pour soutenir le collectif Humanis qui vise à créer des postes d’insertion et à acquérir du matériel pour les associations de solidarité internationale. Alors non, il n’y a pas de vraies étoiles dedans, mais c’est pour la bonne cause.
Vanne naze : Gustave est tellement généreux qu’il a volé toutes les étoiles des yeux de Rosalie pour les mettre dans la soupe.

 

Du vendredi 12 au jeudi 18 décembre
 : Marc Haeberlin (Auberge de l′Ill - Illhaeusern), Velouté médiéval de lentilles vertes du Berry.

Du vendredi 19 au mardi 23 décembre : 
Emile Jung (ancien chef étoilé et créateur du restaurant Le Crocodile - Strasbourg), Soupe évasion (ou des îles et des épices venus d′ailleurs).

Dans l’un des deux chalets du Village du Partage dédié au collectif Humanis.

 

 

2. Faire un tour au village belge
Chaque année un pays est invité au marché et cette année, honneur aux Belges avec le Belgian Owl, un single malt whisky créé à partir d’orge belge et dont la distillerie est située au milieu des champs cultivés en agriculture raisonnée et en commerce équitable avec les agriculteurs de la région. Vous n’avez rien compris ? Pas grave, prenez donc un whisky.

 

Du 24 novembre au 1er février 2015, au Sofitel Grande Ile.

4, place Saint-Pierre-le-Jeune.

 

 

3. Faire un tour sur la patinoire
300m2 de glace pour vous croire dans une comédie romantique à Central Park. Ou vous ridiculiser.

 

Place dauphine.

 

 

4. Assister à un concert
Parce que niveau esprit de Noël, on ne fait pas beaucoup mieux qu’un concert d’orchestre symphonique, à Strasbourg, en hiver.

 

Samedi 13 décembre, à 20h à l’auditorium de la Cité de la musique et de la danse :
Orchestre symphonique du Conservatoire, sous la direction de Miguel Etchegoncelay

 

 

5. Faire une croisière sur l’Ill
Laissez-vous glisser au fil de l’eau entre les maisons typiques alsaciennes pour découvrir le vieux Strasbourg et son Alsace. Ou juste pour vous coller à Rosalie en prétextant qu’elle va attraper froid.

 

Croisières touristiques sur L’Ill, Strasbourg, 20 siècles d’histoire : Du 29 novembre au 31 décembre, de 10h à 18h.

Départ à l’embarcadère du Palais des Rohan, toutes les demi-heures. Durée : 1h10.

 

 

Votre A/R pour Strasbourg à 50€, c′est par ici

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v