• lire l'article v

CARPE DIEM

Paris bye bye

Trêve de longs discours, c’est la fête du travail. Mieux qu’un jogging et son endorphine, notre déclinaison du plaisir en 7 points, c’est par ici.

 

1. Lire le Livre : l′homme qui voulait être heureux

Laurent Gournelle ne plait pas à tout le monde, mais il a une qualité : il ne se prend pour personne. Derrière ce best seller qui vous a peut-être échappé, se trouvent simplement quelques humbles conseils, quelques modestes conclusions et surtout, l’envie de descendre du train une seconde pour regarder le paysage. Car parfois le bonheur ne tient qu’à une petite rencontre ; celle, racontée dans le livre, entre l’auteur et un vieux guérisseur de Bali. L’histoire d’un type qui attend qu’on lui montre quel chemin prendre et quelles barrières casser.

 

Commander le livre sur Amazon
Site de l’auteur

2. Voir le Film : Il était temps

On a bien aimé Love Actually, adoré Good Morning England. Alors oui, il est temps de voir (ou de revoir) le petit dernier de Richard Curtis. Le genre de film que Gustave fait semblant de ne pas avoir envie de regarder.

 

Dispo sur Canal Play

3. Déguster le Pavlova de Rosalie

4. Prendre l′apéro sur la Seine

L’idée est lumineuse : louer un bateau, navigable sans permis, pour autant de temps qu’on veut, et parcourir la Seine à son rythme sous le soleil du printemps. En plus, il y a une bouteille de rosé offerte pour les 10 premiers à réserver de la part de G&R. Gustave vous sert, se sert, boit une gorgée et vous remercie d’avoir réussi l’impossible. Quant à vous, votre terrasse c’est n’importe laquelle, du moment que Gustave y boit ses verres les yeux dans le vague.

 

Réservez votre bateau ici

Une bouteille de rosé offerte pour les 10 premiers à réserver de la part de G&R

5. Se faire un très bon repas

chez Roca pour l’assiette

 

“Malicieux”, “frais”, “plein d’esprit”, “amusant”... les critiques gastronomiques ont toujours un lexique étrange pour décrire leurs aventures comestibles. Mais chez Roca on comprend mieux pourquoi. C’est joli, un peu déco, un peu chiné, ça sent la nouveauté et les plats surprennent, du ceviche au filet de volaille fermier en passant par l’oeuf basse température.

 

31, rue guillaume tell, Paris 17
Métro : Porte de champerret, Pereire
Réservations au 01 47 64 86 04
Fermé le samedi et le dimanche.
Ouvert les autres jours de midi à 14h30 et de 19h30 à 22h30

Ou chez Come a casa pour le voyage

 

Il parait que la Toscane n’est pas loin. C’est ce que nous ont promis les patrons de Come a casa (on vous laisse traduire), charmant petit restaurant italien de cinq tables (il faut réserver hein), qui, on cite, “mange italien, boit italien et parle italien”. Au menu, antipasti, tiramisu et autres joyeusetés transalpines.

 

7, rue Pache, Paris 11
Metro : Voltaire
Réservation au 01 77 15 08 19
Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 15h et de 18h à 22h30

6.  Voir cette intervention sur les bienfaits du stress

Le stress n’est rien. Rien d’autre que ce qu’on en fait. Ou plutôt que ce qu’on le laisse faire de nous. Parce que, figurez-vous, l’être humain totalement détendu n’existe pas. Et tant mieux, car sans stress on n’est plus rien que de la viande qui bouge. Explication sur les bienfaits d’un état injustement décrié.

 

Voir l′intervention

7. Revoir le Meilleur épisode de Friends : The One Where Everybody Finds Out

Décider, de façon aussi arbitraire, quel est le meilleur épisode de Friends, peut sembler débile. Mais rassurez-vous, c’est assumé. L’idée est simplement de se demander auquel on pense en premier lorsque retentit le générique. Pour nous, c’est celui-ci, lorsque “tout le monde” apprend que Chandler et Monica sont ensemble. Et puis avec Gustave ça nous rappelle des souvenirs. Qu’on vous racontera peut-être un de ces jours.

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v