• lire l'article v

Cultivez-vous

snakenostalgics

Vous allumez la radio, elle est là. Vous zappez à télé. Encore elle. Sur le web ? toujours elle. Dans la rue, des pigeons voyageurs semblent même se poser sur des balcons pleins d′odieux géraniums pour colporter les dernières "nouvelles". Partout, dans vos dîners, en bas de la maison et à la machine à café, on ne vous parle que de Nabilla.

 

Deux problèmes. D′abord ça n′a aucun intérêt. Ensuite votre cerveau à besoin de mastiquer quelque chose d′un peu plus riche sous peine de prendre feu. Et là pour le coup, tu seras vraiment une fille qui n’a pas de cheveux. D’où cette question : comment découvrir de nouvelles choses, apprendre de nouveaux principes, être au contact de théories intéressantes et dont, visiblement, aucun de vos amis, n’a envie de parler dans ce monde de brutes ? En prenant des cours pardi. Comme elle est sympa, Rosalie vous en a trouvé plein en vidéo.

 

a) votre cortex cérébral atrophié par une semaine de gossip sans saveur a besoin d’un check up. Tant mieux, le cerveau, ça s’optimise et ça s’optimise même très bien avec le cours de fitness cérébral de la George Washington University School of Medicine. On gagne en attention, en concentration et en gestion de la logique. Ça ne vous fera pas compter les cartes au Blackjack, mais fini les listes de courses.

 

Vidéo : Optimiser son cerveau

--

 

b) vous avez réparé le moteur, reste à maximiser l’espace du coffre. Et, dans le cerveau, le coffre, c’est la mémoire. Là où on range les choses qui pourraient nous être utiles un de ces jours (capitale du Rwanda, numéro de fixe de votre mère, code de la route ou code pénal pour certaines jeunes filles). En gros, si votre cerveau va très vite chercher des informations, mais que vous n’avez pas d’information en magasin, tout ça ne sert à rien.

 

Vidéo : Le secret d′une mémoire plus puissante

--

 

c) tout va bien dans la boite crânienne. Désormais, il faut lui donner quelque chose d’intéressant avec lequel jouer. Ça peut être un cours de poterie, du tir à l’arc ou même de la peinture sur soie si ça vous chante, mais chez nous, Rosalie a choisi trois thèmes :

 

Les clefs du design : pour comprendre la signification, le sens, l’importance artistique et sociétale du design dans notre monde.

- La photographie de voyage by National Geographic (ouais, carrément) : pour que vos albums Facebook ne ressemblent plus à des pages Google Images.

- A la découverte de l’Univers. Du “violent univers”. Brian Schmidt (juste le Prix Nobel de physique en 2011 pour sa découverte de la Dark Energy) vous parle de l’enfer des trous noirs, supernovas, naines blanches, jaunes, de la mécanique quantique et de tout ce qui fait la “fabrique” de l’univers. Réponds à ça Interstellar.

--

 

d) vous voilà curieuse, cultivée, la tête bien faite et bien pleine. Le profil idéal pour vous lancer sur ce projet de sandales multicolores, de protège-slips éco-responsables ou autre idée géniale qui attend dans votre petit carnet secret depuis trop longtemps. Comment créer sa propre entreprise ? Et si l’University of Maryland vous répondait. Si Mark Zuckerberg avait pris ce cours, il y aurait peut-être eu un bouton “unlike” sur Facebook.

 

Vidéo : Premiers pas pour entreprendre

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v