• lire l'article v

Dersou, le resto caméléon

Paname Délices | 25 Novembre 2014

Vous connaissez Gustave, il n′est point du genre à vous conseiller une nouvelle enseigne sous prétexte qu′elle vient d′ouvrir. L′effet de masse ? Très peu pour lui. Il serait même capable de pousser le snobisme jusqu′à attendre trois mois avant d′aller voir Interstellar. À la curiosité, il préfère la méfiance, au point qu′il semble parfois trop différent de vous.

Tout ça pour dire que quand il est rentré de Dersou en fusion, vous l′avez écouté. Quelques cocktails encore dans le pif, il vous a raconté l′association improbable du chef Taku Sekine (ancien boss du Fish, du Saturne et du Clown Bar) et du barman Amaury Guyot (patron du Sherry Butt), hommage à Dersou, film mythique de Kurozawa mettant en scène deux francs-tireurs finalement devenus potes. De cet acoquinage inattendu est né ce resto caméléon qui change d′ambiance trois fois par jour. Le matin, on y boit du café – autre grande passion du barman – accompagné de pâtisseries, le midi les lumières changent pour laisser place à une cuisine que les hipsters foodies qualifieraient (à raison) de "fraîche et pétillante". Et le soir, on découvre des rapprochements gustatifs jusque-là inconnus, puisque le menu (unique) fait se connaître 5 plats et... 5 cocktails. Pas de vin avec votre fleur de roquette, mais une vodka pamplemousse. Pour accompagner vos gnocchis et coulis de betterave, tablez sur une Tequila Chili. Parce qu′ici tout s′assemble et se retrouve, Gustave a décidé de vous y emmener demain. Histoire de vous montrer qu′on s′amuse bien plus ensemble quand on ne se ressemble pas.

Rosalie

Dersou

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v