• lire l'article v

Dîner à la vodka !

Paname Délices | 17 Mai 2017

Histoire de vous faire bien voir, vous lui aviez promis de l’emmener dans l’un de ces petits restaurants dont vous avez le secret. Sauf que voilà, vous n’avez ni petit restaurant, ni secret. Heureusement, à la place, vous avez Gustave, toujours là lorsqu’il s’agit de vous sortir des situations les plus délicates. Et la solution se trouve au 6 Rue Boutebrie dans le 5ème.

Vous y trouverez Pirosmani, la seule véritable taverne géorgienne de Paris. En cuisine, c’est Serge le proprio qui prépare les plats d’artiste, rendant un bel hommage à Niko Pirosmani, grand peintre géorgien de la fin du XIXe, qui dessinait des intérieurs d’auberges en échange d’un repas chaud. Et alors que vous racontez toute cette histoire à une Rosalie émerveillée par votre culture G, voilà que défilent devant vous le khatchapouri (un pain au fromage), le khinkali (gros ravioli à avaler avec un verre de Vodka) et quelques verres de Saperavi. Au moment de payer la légère addition, vous sortez votre carte bleue au lieu d’une toile de maître, mais Rosalie s’en moque, elle est fascinée. Votre petit chef-d’œuvre à vous.

Gustave

Taverne géorgienne Pirosmani

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v