• lire l'article v

Kagayaki Paris : du rosé au japonais

Paname Délices | 19 Juin 2013

Lorsqu’il organise vos soirées, Gustave choisit souvent entre l’improvisation complète et le coup monté pendant des mois. Mais la vérité est ailleurs Mulder. Votre préparation est par exemple parfaite. D’abord une petite bouteille de rosé sur la terrasse du Sevigné (non pas l’antre de la marquise mais le bar de la rue du Parc Royal), puis quelques mètres de marche jusqu’au Japon. Quand on vous dit que le monde est petit. Bienvenue chez Kagayaki à Paris.
 
La devanture, avec ses lettres rouges criardes sur fond bleu plastique, laisse à désirer. On dirait presque un speakeasy. Ou un pressing new-yorkais. En réalité, Kagayaki est l’un des meilleurs japonais de la ville, spécialisé dans le teppanyaki, cette cuisine sur plaque chauffante. On vous assoit, on vous enfile un bavoir autour du cou et le chef Sasaki commence son spectacle. Saint-Jacques, foie gras poêlé ou encore tranches de bœuf assurent le show. C’est bon, ça ne ressemble à rien d’autre et Gustave ne peut qu’admirer votre organisation. En moins de 200 mètres vous êtes passés d’une jolie terrasse à un génial restaurant avec une facilité déconcertante.

Les moments de grâce ne s’improvisent pas, ils se préparent. Plus je m’entraîne, plus j’ai de la chance disent les golfeurs.
Rosalie

Teppanyaki chez Kagayaki

 

 

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v