• lire l'article v

EP7 : nouvelle guinguette numérique

Paname Délices | 5 Mars 2018

Rosalie est exigeante. D’abord en termes de restaurants, ensuite en termes de conversation. Inutile de lui dire qu’il n’y a plus de saisons, ça ne l’intéresse pas. Il lui faut de la substance. D’où l’importance de choisir une bonne adresse, aussi bien côté plats que côté ambiance.

Et l’ambiance la plus étonnante que vous ayez vue ces derniers mois se trouve à l’EP7, nouvelle guinguette numérique sortie de l'imagination des fondateurs du Point Éphémère et des architectes de l'atelier Randja. EP7 est à la fois un café culturel et musical, une super cantine et une galerie d’arts numériques. Rien que ça. Mais le clou du spectacle du nouveau point de rendez-vous de la Rive gauche, c’est sa façade de 12 écrans. L’après-midi, elle diffuse des œuvres numériques, avec lesquelles il est parfois possible d’interagir en téléchargeant une appli. Le matin, elle projette les petites annonces et bons plans du quartier (chien perdu, canap’ à vendre, grand amour à trouver) et le soir ce qu’il se passe à l’intérieur, de la restauration aux DJ sets d’Animal Record & Kitchen, le label résident de l’endroit. Au 2e étage, à côté d’une belle terrasse qui devrait vous revoir pendant tout l’été, vous goûtez aux plats délicieux d’un ancien de Ferrandi et du Passage, face à une Rosalie émerveillée. Elle ne sait plus si elle doit vous parler du très bon son, de sa burrata et poutargue maison, de son rouget frit entier et légumes de saison, de cette façade qui semble faire ce qu’elle veut 24h sur 24, ou du fait que le rez-de-chaussée soit en train de se transformer en boîte de nuit. Ici, il y a trop de sujets de conversation.

Gustave

EP7

133, avenue de France, 75013 Paris
Ouvert tous les jours ; le restaurant est ouvert du mardi au samedi
Plats autour de 20€
La page Facebook est par

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v