• lire l'article v

Evitez l′oyster elbow

Paname Délices | 20 Juillet 2015

Gustave est un garçon déterminé. Une qualité certes, mais pas quand arrivent les vacances. Il trépigne, ne parle que de ça et c’est tout juste s’il ne compte pas les dodos avant le grand départ. Sauf que, comme un sprinter qui démarre follement vite, Gustave risque le claquage. Il va commencer trop fort, manger trop d’huîtres, boire trop de blanc et s’épuiser. Pour éviter le drame, il faut l’échauffer.

Le spot idéal pour tester les espadrilles se trouve entre les murs carrelés de Salt, nouvelle enseigne seafood du XIe. Là-bas, les fruits de mer de la météore british Daniel Morgan se dévergondent et fricotent avec des vins aventureux et des bières venues d’un peu partout. En ligne avec l’histoire maritime de son pays, le chef a vogué sur pas mal d’océans, de The Square à Londres au Noma de Copenhague en passant par des séjours en Asie dont il revient à peine. Installez Gustave sur une table haute en bois, faites-lui servir une aile de raie pochée haut du panier et laissez-le trouver son souffle de vacances. Vive les paliers de décompression.

Rosalie

 

Salt, fish

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v