• lire l'article v

Faire la teuf au milieu d’œuvres d’art

tchin-tchin | 27 Mars 2019

Gustave se prend pour un teufeur. Tel un footballeur déclinant son palmarès, il aime à raconter ses exploits à Ibiza, son passage à Burning Man, ses moonwalks sur les pistes de Tel Aviv, ses délires à Mykonos et ses soirées house minimale à Berlin. Absolument pas impressionnée, vous savez qu’il y a un endroit dans lequel il n’a jamais fait la fête. Tout simplement parce que cet endroit, personne n’y a jamais fait la fête. Une œuvre d’art. Comme Mary Poppins sautant dans la peinture, vous lui donnez rendez-vous à la Grande Surface, la nouvelle galerie d’art/club du collectif Passage Enchanté.

A l’origine du déjà culte Jardin Suspendu, le crew vient de transformer un ancien Monoprix en un nouveau lieu culturel dont tout Paris va se ravir pendant ses (seulement) 10 mois d’existence. Tout y est pensé arty, jusqu’au moindre recoin. Une déco futuriste, des œuvres interactives dans tous les sens, une programmation surprenante et, toutes les 6 semaines, de nouveaux artistes en résidence, travaillant dans une pièce ouverte invitant à l’échange. Chaque artiste créera des pièces “express” pour la Grande Surface, qui seront ensuite exposées dans la galerie. Ici, on fait de l’art accessible, pas prout-prout et complètement démocratisé. Ici, on mange aussi et, comble du cool, on mange bien. La faute à la cantine du rez-de-chaussée, tenue à 4 mains par les brillants Fabien Gomez et Loïc Cheveu qui proposent une carte bio et bonne. Le ventre plein, on descend au -1, où l’on trouve un espace pour s’asseoir, papoter, travailler, le tout entouré·e d’art. Derrière l’escalier, l’atelier de l’artiste en résidence nous laisse admirer son processus créatif en temps réel.

A partir de 18h, quelques marches plus tard, on déboule dans le club, votre partie préférée de la Grande Surface. Le mélange “art & teuf” n’a jamais été aussi réussi. Des œuvres se révèlent entre chaque pas de danse, certaines se trouvant même dans le dancefloor, sous vos pieds. Les sons funky vous emmènent jusqu’au milieu de Dédale, une œuvre labyrinthique géniale, mêlant vos moves à des reflets, des lumières et des projections. Des panneaux suspendus individuellement s’animent grâce à une installation lumière et une vidéo-projection de médias abstraits vous accompagne. Ça y est, Gustave a enfin fait la teuf PARTOUT.

Rosalie

La Grande Surface

24, boulevard des Italiens, 75009 Paris
Entrée toujours gratuite
La page Facebook est par
Le site est par ici
La Galerie Bar Restaurant du RDC & L’Entresol :
Du lundi au mercredi : 12h00 – 00h00
Du jeudi au samedi : 12h00 – 02h00
Dimanche : 12h00 – 18h00
Le -1 :
Du lundi au mercredi : 18h00 – 00h00
Du jeudi au samedi : 18h00 – 02h00
Dimanche : Fermé
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v