• lire l'article v

L′histoire du studio Harcourt

Paris bye bye

Vous avez cligné des yeux toute la semaine. Normal, lorsqu’on étudie la photo, qu’on passe d’un chef d’œuvre à un autre, d’une expo à un safari. Et puis tous ces flashs. Mon Dieu tous ces flashs. Depuis qu’il a découvert l’argentique, cet imbécile de Gustave ne peut s’empêcher de vous coucher sur pellicule à longueur de journée. Il est temps. Grand temps de comprendre ce qu’il se passe avant le clic, avant la lumière. A l’heure où l’on règle encore les projecteurs, demandant poliment à Madame Carole Bouquet de se tenir tranquille pour que l’objectif capture ce qui dans ses traits l’a rendue star. 

Tout ça, c’est à Harcourt, entourée des maitres modernes de la discipline que vous l’apprendrez. Dans le studio créé par Colette Harcourt en 1934, vous croiserez les plus grandes vedettes du septième art, toutes en noir et blanc, toutes immortalisées au cours du dernier demi-siècle par l’artiste et sa bande, spécialistes en acteurs et actrices. Les conférenciers vous raconteront cette histoire de la photographie, passée par les trente glorieuses et le régime de Vichy et qui a su résister au temps, pour rester, après tant d’années, une référence absolue. Comme vous, un de ces jours. 

Rosalie

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v