• lire l'article v

La vraie recette des BALLS

c'est qui le chef ? | 3 Mars 2014

Des boulettes aussi bonnes qu'au restaurant Balls à Paris

Le restaurant Balls de la rue Saint Maur, dans le 11ème arrondissement de Paris, a beau être ultra cool, on ne peut décemment pas y dîner tous les soirs. Derrière les balls à l’agneau, au porc ou encore veggie il y a la vie, la vraie, celle qui ne remplit pas votre porte-monnaie par l’opération du Saint-Esprit (qui n’aurait de toutes façons pas apprécié le nom de cette délicieuse enseigne).

Alors autant tenter de les préparer soi-même. Parce que oui, c’est possible et c’est même facile comme tout, du moment qu’on suit à la lettre notre recette exclusive.

Et cela ne nous empêchera pas de raccrocher de temps en temps notre tablier pour retourner chez Balls (l'adresse historique du 11ème ou celle, plus récente, de la rue de Douai dans le 9ème), ne serait-ce que pour mesurer nos progrès en la matière. Alors l'as des boulettes, c'est qui ?

Les boulettes carnivores

- 200 g de bœuf haché
- ½ oignon rouge
- 1 gousse d’ail
- 2 branches de persil plat
- ½ cuillère à café de cumin
- 4 cuillères à soupe d’huile végétale
- Sel et poivre

 

Effeuillez et hachez le persil. Hachez finement l’ail et l’oignon. Mélangez tous les ingrédients ci dessus dans un saladier. Façonnez des boulettes de 3 cm de diamètre environ. Faites chauffer l’huile dans une poêle. Faites cuire les boulettes 5 minutes en les retournant régulièrement. Egouttez les sur du papier absorbant.

La sauce aux tomates :

 

- 500 g de tomates
- ½ oignon rouge
- 1 gousse d’ail
- 1 branche de cèleri
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
- 3 feuilles de laurier
- 1 branche de basilic
- Sel et poivre

 

Emincez finement l’oignon, l’ail et le cèleri. Faites les suer dans une casserole avec l’huile d’olive. Ajoutez le concentré de tomates.

 

Concassez grossièrement les tomates et ajoutez les dans la casserole avec les feuilles de laurier. Assaisonnez et laissez cuire à feux doux pendant 30 minutes. Retirez les feuilles.

 

Vous pouvez ensuite, au choix, mixer ou non la sauce. Rosalie la préfère avec des petits morceaux !

Les boulettes veggie – pois chiche et aubergine

 

- 1 aubergine
- 200 g de pois chiche en conserve
- 1 gousse d’ail pressée
- 1 branche de persil plat
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 cuillère à soupe de farine
- Sel, poivre
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
- Huile de friture

 

La sauce au yaourt :

 

- 1 yaourt nature
- 1 bouquet d’herbes mélangées (persil, coriandre, persil)
- Sel, poivre

Préchauffez le four à 220°C. Coupez l’aubergine en deux dans le sens de la longueur. Striez (vous ne savez pas ce que veut dire « strier » ? Demandez à Rosalie, on ne peut pas tout faire) la chair à l’aide d’un couteau et badigeonnez (badigeonnez est juste un mot un peu crispant qui signifie enduire) d’huile d’olive. Salez et poivrez. Emballez ensuite les demi aubergines dans du papier aluminium (c’est le gris, pas le transparent) et placez les au four pour 30 minutes.

 

Pendant ce temps, mixez ensemble les pois chiche égouttés, l’ail pressé, les feuilles de persil et le cumin. Déballez les aubergines et grattez la chair à l’aide d’une cuillère à soupe. Elle doit se décoller très facilement de la peau.

 

Mélangez ensuite la chair d’aubergine, la purée de pois chiche et la farine. Formez de petites boulettes entre vos mains. Vous verrez c’est très rigolo.
Faites chauffer l’huile de friture et plongez les boulettes 5 minutes environ.

 

Egouttez les sur du papier absorbant.

 

Pour la sauce, hachez finement les herbes et mélangez les au yaourt. Salez et poivrez.

Notre recette des BALLS

Restaurant BALLS - 47 rue Saint Maur, Paris 11ème

Métro : Rue Saint Maur, Saint Ambroise

Le restaurant Balls de la rue Saint Maur a beau être ultra cool, on ne peut décemment pas y dîner tous les soirs. Derrière les balls à l’agneau, au porc ou encore veggie il y a la vie, la vraie, celle qui ne remplit pas votre porte-monnaie par l’opération du Saint-Esprit (qui n’aurait de toutes façons pas apprécié le nom de cette délicieuse enseigne).

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v