• lire l'article v

Le nippo-brésilien qui met bien

Paname Délices | 25 Octobre 2018

Gustave rêve de vacances. Peu importe où, il veut aller loin, le plus loin possible de la capitale, de sa grise mine et de sa démoniaque ligne 13. Seulement il n’a que son pass Navigo dans la poche. Ce qui ne va pas le mener bien loin. Croit-il. Parce que vous, vous connaissez un nouveau resto qui va lui apporter le dépaysement dont il rêve : le Brésil et le Japon, exactement au même endroit.

Uma Nota c’est cette association un peu folle de ces deux pays très loins l’un de l’autre. Pas si folle que ça quand on sait qu’une large communauté japonaise est installée depuis les années 1920 dans le quartier de Liberdade de Sao Paulo. En préparant les ingrédients locaux à la façon japonaise est née une toute nouvelle cuisine savoureuse et créative devenue un incontournable de la street food paulista. Des mariages de saveurs qu’on retrouve partout dans la carte d’Uma Nota et qu’on déguste avec des baguettes. Les brochettes façon yakitori, comme celles aux crevettes, marinade de lait de coco et togarashi, les ceviches et les poissons crus au yuzu et à la sauce soja, la berinjla, cette aubergine entière au miso, fromage de chèvre et noix de cajou : on voudrait pouvoir tout goûter. Et on peut, car tout se partage. Dans les verres aussi c’est le grand voyage, organisé par la mixologue Clémentine Pheron. En plus des classiques caipirinhas, on peut boire des folies comme la Cawasabi (cachaça, sirop de wasabi et citron vert), des cocktails au saké, une bière brésilienne et des whiskies japonais.
A l’origine du projet, un frère et une sœur partis travailler en Asie et qui tombent amoureux de la cuisine nippo-brésilienne lors d’un voyage au Brésil. Après le succès d’un premier restaurant à Hong Kong, Uma Nota est venu apporter ses belles couleurs pétantes à la rue Réaumur. Le grand escalier s’habille de 2 000 carreaux de faïence multicolores, les tables en bois sont envahies de touches turquoise et la fresque murale acidulée de l’artiste Elsa Jean de Dieu rend hommage à la street culture brésilienne. Comme quoi, les plus beaux voyages sont parfois au bout du pass Navigo.

Rosalie

Uma Nota
86, rue Réaumur, 75002 Paris
Tél. 01 42 33 07 71

Ouvert du lundi au samedi de 18h30 à minuit
Plats autour de 10 €
La page Facebook est ici
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v