• lire l'article v

Le resto qui chatouille l′hiver

Paname Délices | 27 Janvier 2015

Quand l’hiver arrive en ville, Gustave ne fait pas que changer de trottoir. Il rebrousse chemin, ouvre la porte de sa chambre, se glisse sous sa couette et ambitionne de passer les prochaines semaines en position foetale. Le convaincre de sortir ? Impossible. Gustave est un ours avec sa petite barbe de trois jours pour seule fourrure.

Heureusement, alors que vous vous apprêtiez à abandonner, l’ouverture du Mordant vous a sauvé. Resto ou plutôt bistrot à vins, l’oeuvre de Lucas Blanchy ressemble à une zone diplomatique de chaleur dans le (trop) grand pays du froid. Passé le comptoir viticole pointu mais pédagogue, on découvre une baie vitrée derrière laquelle s’affairent les cuisiniers. Une jolie idée que Lucas a puisé dans ses 15 ans de bouteilles dans la restauration, expérience qu’on retrouve une fois le menu ouvert. Tataki de boeuf bien juteux, petit club parfaitement assaisonné, chouettes ribs de cochon et le meilleur bol de frites du quartier sont ainsi distribués par le patron baroudeur riant au nez de l’hiver. En même temps lui, il a une vraie barbe.

Rosalie

Le Mordant - bistrot à vin

 

 

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v