• lire l'article v

Les fils à leur maman

Paname Délices

“Amour de ma mère à nul autre pareil”. Comme Albert Cohen, Gustave aime un peu trop sa maman. Elle est douce, parfaite, aimante bla bla bla. Pour satisfaire ses besoins œdipiens, vous l’avez emmené chez “les fils à maman”, sympathique restaurant régressif parisien. C’est accueillant, pas cher et surtout, ça vous évite d’aller visiter la grande banlieue pour passer la journée avec vos beaux-parents.

La déco, telle une chambre d’enfant, y est charmante et la cuisine constitue ce qui se fait de mieux en termes de “comfort food” aujourd’hui. Soupe de potiron, lait de coco, écrasé de pommes de terre haddock, cordon bleu et biscuit roulé au Nutella.... Le tout préparé, le premier mardi de chaque mois, par de VRAIES mamans ! Parcourant le menu, Gustave ouvre de grands yeux tout ronds et, emprunt de nostalgie, pense qu’il n’aura jamais besoin d’écrire le livre de sa mère. Il est déjà en train de le lire.

Rosalie

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v