• lire l'article v

Les meringues bordel

Paname Délices | 22 Avril 2013

Il y a des plaisirs enfantins que le temps fait disparaître. Ils ne survivent pas aux nombre des années et ne restent que de vieux souvenirs, plaisirs oubliés d’une époque plus oubliée encore. Et puis il y en a qui vieillissent bien. Qui prennent, avec le temps, une sorte d’élégance, de raffinement bien particulier. Les meringues par exemple. Ou plutôt les Merveilleux.

Héritée du directoire et de ses us et coutumes de dépravés, la pâtisserie existe encore aujourd’hui et est même fabriquée sous vos yeux dans la boutique de Frédéric Vaucamps. Fruit d’un savoir faire bien particulier, la meringue merveilleuse se décline en cinq versions : le merveilleux, l’incroyable, l’impensable, l’excentrique et le magnifique. Si avec ça vous manquez encore d’adjectifs pour qualifier l’expérience c’est que vous ne faites vraiment aucun effort.

G&R

Aux merveilleux de Fred

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v