• lire l'article v

Pâtisseries japonaises

Paname Délices | 22 Avril 2013

Comprendre les hipsters n’est point tâche aisée. Il faut s’habiller bizarrement, faire d’étranges choses avec ses cheveux, écouter toutes sortes de musiques, mais aussi avoir une alimentation quelque peu différente de celle du commun des mortels. C’est que le hipster aime les voyages gustatifs et qu’il est capable de faire des pieds et des mains pour se sustenter autrement. Comme chez SADAHARU AOKI (si ça s’écrit en majuscules, c’est que ça se prononce en criant), pâtissier japonais qui depuis des années mélange technique nipponne et ingrédients traditionnels pour transformer en haïku, les poèmes du dessert français.

Dans l’une des trois boutiques du maître, Rosalie hallucine sur les macarons et commence à trouver plutôt smart ce mode de vie hipster qui la laissait hier encore si perplexe. Sur son site internet, Sadaharu nous dit “quand les gens me disent que mes pâtisseries sont délicieuses, je pense, “Très bien, mais je peux faire encore mieux””. Vas-y, on te regarde.

Gustave

Pâtisserie Sadaharu AOKI

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v