• lire l'article v

Soyez en Trans, partez à Rennes

Paris bye bye

“La province ? La province c’est le grand département après la porte d’Italie, entre la côte d’Azur et la diagonale du vide non ?” Voilà comment Gustave s’imaginait le “non-Paris” il y a encore quelques mois. Mais ça, c’était avant. Avant quoi ? Avant qu’il se mette à prendre le train et découvre, pour pas cher, Dijon, Nantes, Lille, Biarritz et autres petits trésors aux étranges immatriculations loin du périph’. Cette semaine, direction Rennes et les Transmusicales ce samedi 6 décembre pour 40€ l’aller/retour avec les copains de SNCF.

 

Plutôt que de vous rendre malade à faire la queue à Paris pendant trois heures afin de “découvrir” un “artiste” révolutionnaire dans une “petite salle d’auteur” qui s’amuse à jouer de la musique avec un papier alu, prenez donc votre billet pour la Bretagne, à la rencontre des près de 60 000 personnes aussi bien inspirées qui se rendront aux Trans. D’abord festival étudiant dans les années 70/80, le rendez-vous désormais mondialement connu, accueille aussi bien de la très très grande star que du petit groupe en devenir, comme Fragments (17h20), The Slow Siders (15h), Sax Machine feat Racecar (16h10) ou La Mverte (16h30), mélange de tropiques, de Norvège, d’Italie, de disco et de funk. Essayez de faire ça avec de l’alu.

 

Rosalie

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v