• lire l'article v

Miznon : Tel Aviv street food

Paname Délices | 23 Novembre 2013

Paris à la sauce israélienne

Un jour, on pourra. On pourra appuyer sur un bouton, se secouer le bout du nez, qu’importe la manière, pour se téléporter loin du froid. Mais pas encore. Pour l’instant, et d’après une étude très sérieuse menée par l’institut G&R, la meilleure forme de téléportation reste le métro parisien. D’ailleurs, on peut l’utiliser le dimanche matin pour sortir de la ville glacée jusqu’à Tel Aviv. Qui, figurez-vous se trouve dans le Marais et répond ici au doux nom de Miznon.

Chez Miznon, tout est mignon, à commencer par la pita du patron. Consacré en Israël, Eyal Shani est venu chercher un nouveau challenge en France et, vu la qualité de ses produits et l’affluence de son buffet, doit se rendre compte que la bataille était en réalité gagnée d’avance. En même temps, tout est de la faute de son chou-fleur aspergé d’huile d’olive, ses pitas à la viande, végétariennes (il y en a aussi au poisson) ou carrément sucrées (on le fait bien avec les crêpes donc pourquoi pas). Vous imaginiez que Tel Aviv était plus grande. Mais pas qu’elle avait aussi bon goût.

Depuis son ouverture en 2013, le succès de cette adresse méditerraéenne ne se dément pas. Il y a toujours du monde dedans et, bien souvent aussi, devant. Les Parisiens ont adopté Miznon. Et Miznon a adopté Paris. Fin novembre 2017, une nouvelle adresse est annoncée du côté, cette fois, du canal Saint Martin. Bon, certes, il n’y a toujours pas la mer et ses embruns, mais faut reconnaître que le cours d’eau, avec ses abords pavés et ses vieux ponts pour le traverser, ça a aussi son charme. Et puis, un second repaire parisien pour ce haut lieu de la street food israélienne, ça coulait de source !

Miznon

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v