• lire l'article v

Un dîner dans le passé

Paname Délices | 22 Avril 2013

Tout se paye Gustave… Vous l’avez mouchée à cheval, maintenant il vous faut la consoler au restaurant. Et pour lui faire comprendre que vous trouvez sa récente obsession pour la vie de château tout à fait charmante (vous mentez, mais avez-vous vraiment le choix ?), un seul endroit fera l’affaire : le 1728. Niché dans les salons de l’hôtel Mazin, la cuisine mêlant tradition française et influence asiatique s’accompagne d’une des plus belles sélections de vins de Paris, le tout au centre d’un décor aux allures de musée.

Car le 1728 n’est pas qu’une bonne table. C’est aussi une exposition permanente, dédiée au XVIIIe siècle, temps que les moins de 280 ans ne peuvent pas connaître, au cours duquel les nobles perdirent des fortunes sur l’autel de l’élégance, avant de perdre leurs têtes sur celui de la république. Mais si le lieu est riche, l’addition aussi et bien que roturier jusqu’au bout du portemonnaie, il vous faudra, le temps d’une CB, vous extraire de votre misérable condition pour régler la note. Tout se paye Gustave…  

Gustave

1 7 2 8

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v