• lire l'article v

Un Korean Fried Chicken à la pause déj’

Paname Délices | 12 Décembre 2018

Vous savez ce qui énerve Gustave ? Ce qui le rend bougon, désagréable, odieux parfois ? La déception. Quand une adresse, un produit ou un plat n’est pas à la hauteur de sa hype. Ne l’emmenez jamais dans un resto qui vient d’ouvrir s’il casse Instagram et si tout le monde en parle. Sauf si vous êtes sûre à 100% de la qualité des assiettes.

Comme chez Seoul Mama, nouvelle création du chef Manoj Sharma, déjà auteur de MG Road, Desi Road et Shirvan Café Métisse. Ouverte avec sa femme d’origine coréenne, cette 4e adresse est un joli café, sorte de petite oasis bobo au milieu de la rive gauche parisienne. Affiches vintages de Séoul aux murs, plantes et objets déco un peu partout sur les étagères, du carrelage couleur émeraude sur le bar et, surtout, une cuisine qui ne déçoit pas, à commencer par le K.F.C. (Korean Fried Chicken) en entrée qui… roulement de tambours… méritait sa hype. Le mi mandu (raviolis faits maison avec porc ou légumes) est également un délice. En plat, on peut choisir entre un dupBap (bol de riz avec légumes sautés, jaune d’œuf et sauce soja) ou un curry coréen avec légumes sautés et racines de lotus frit, qu’on a pris avec du poulet. Pour réchauffer l’hiver entre deux bouchées, Gustave s’envoie un bon thé bien fumant et sourit. Il n’est pas déçu. Ouf…

Rosalie

Seoul Mama

33, rue Violet, 75015 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 21h30
Plats autour de 17 €
La page FB est par ici
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v