• lire l'article v

Un resto, deux cultures

Paname Délices | 31 Octobre 2018

Le mélange c’est important. La preuve, avec Rosalie et vous. D’autres formes de mélanges sont aussi particulièrement enrichissantes. Comme ceux parfois formés par deux cultures. En ces temps de peur et de repli, le Jean Mouloud illustre parfaitement la beauté du mélange. Jean Mouloud c’est le rêve de deux potes, Sofiane et Philippe, copains depuis l’école où on les surnommait déjà les “Jean Mouloud”. Une amitié qui puise sa force dans les deux cultures qui la composent et qui a donné naissance à cette sympathique table parisienne.

Décoré comme un bistrot de quartier branché des années 1990, le Jean Mouloud alterne mur recouvert de vieilles affiches Belle Epoque ou encore de La Haine, mur de brique, un poirier, une cuisine entre-ouverte et de vieilles tables en bois. Un ensemble qui donne avant tout des airs de Central Perks (sans les canapés) à l’endroit. Côté assiettes, le Jean Mouloud fusionne parfaitement cuisine française et nord-africaine avec, en entrée, une brique au foie gras à tomber dans les pommes, ou, en plat, le must du spot : le couscous aux lardons, avec belle graine, raisins secs, pois chiches, bouillon et donc lardons. Une tuerie qui s’accompagne très bien d’un petit rouge d’Algérie ou d’un doux rosé du Maroc. En dessert, un ultra validé millefeuille de fleur d’oranger et citron aux feuilles de briques. Comme dirait l’autre, la double culture ce n’est pas avoir le cul entre deux chaises. C’est avoir deux deux chaises.

Gustave

Le Jean Mouloud

195, rue championnet, 75018 Paris
Ouvert du lundi au vendredi pour le déjeuner de 12h à 14h30 et jusqu’à 15h le dimanche, et ouvert jours les jours pour le dîner de 19h de 23h
Plats autour de 16 €
Leur page FB est par ici
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v