• lire l'article v

Une coupe au bar du Bristol

tchin-tchin | 22 Avril 2013

Quand la petite conversation du couple s’essouffle un peu, il est de bon ton de ne point paniquer. Cela arrive à tout le monde et le remède est simple : se changer les idées en faisant quelque chose de radicalement nouveau. Comme par exemple, emmener Gustave boire un verre au bar du Bristol. Rien de neuf là-dedans, répondez-vous ? Et bien retournez-vous bande d’insolents.

Dans votre dos, sur le miroir est projetée tous les soirs de l’année une vidéo d’art contemporain. Jusqu’au 16 avril c’est The American Tetralogy de Philippe Terrier-Hermann qui squatte le mur de l’endroit, pour la saison suivante ce sera Rachel Reupke. L’occasion de prendre un verre avec lui sans avoir à parler, tout en traversant, caméscope au point, la gigantesque géographie des Etats-Unis. Histoire de réviser ses fiches. Au Bristol.  AH AH.

Rosalie

Le Bar du Bristol

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v